Service aux coachs

Supervision
de Coach

« La supervision est un accompagnement contractuel de formation centré sur le développement des compétences professionnelles du coach et basé sur son évolution personnelle et relationnelle »*

*Jacques Dekoninck

Thèmes principaux

Aider le coach à mieux accompagner son clients :

  • l’amener à appréhender les systèmes que son client ou lui-même peuvent mettre en place à son insu
  • Lui fournir l’éclairage et le cas échéant des outils pour en éviter les pièges et en utiliser les leviers

 

La supervision du Coach

Pourquoi une supervision ?

Parce que le coach peut rencontrer chez son client une situation qui fait écho à son propre système et à ses propres difficultés. La supervision a pour objet de lui permettre de prendre régulièrement de la hauteur pour s’interroger sur la meilleure façon d’accompagner son client.
le coach, tout comme le dirigeant d’entreprise, est seul dans sa pratique face à son coaché qui tout naturellement va tout mettre en œuvre pour l’attirer dans son propre système d’impuissance

Au cours de la supervision, le supervisé se donne la place et l’occasion pour ...
  • Adopter une vue d’hélicoptère » pour regarder ses interventions à la lumière d’un autre regard, d’une autre expérience, d’une réflexion élargie.
  • Affiner les outils qu’il utilise, les « faire à sa main » et les adapter aux situations qu’il rencontre
  • Se donner d’autres outils, les exercer
  • Se remettre en question, lire autrement ses interventions pour les rendre plus efficaces et faire mieux émerger les possibles chez son client
  • Découvrir les phénomènes que son client ou lui-même peuvent mettre en place à son insu (processus parallèles, processus de dette, homéostasie, doubles contraintes…)
    • Comment ces phénomènes peuvent le piéger dans l’exercice de son coaching.
    • Comment il peut les utiliser pour aider son client à sortir de son système
Méthodologie : Accompagner le supervisé dans une démarche d’ouverture pour lui permettre de sortir de son propre système
  • Permettre au supervisé de découvrir, reconnaître, comprendre son cadre de référence
  • Respecter la personne du supervisé comme différente, unique , capable de se gérer
  • Rechercher L’authenticité : la cohésion entre ce que le supervisé pense, ressent et exprime
  • Rechercher la précision dans l’expression
  • Confronter le supervisé, l’ interpeller pour lui permettre de retrouver sa cohésion intérieure
  • Le superviseur parle de sa propre expérience pour permettre au supervisé de la comparer à la sienne et de la spécifier

*d’après Carkhuff , Rogers et J. Deconinck

Charte d’efficacité

Charte d’efficacité : Les attitudes fondamentales dans la supervision *

  • Respect de soi, de l’autre, des règles du coaching
  • Bienveillance
  • Poursuite de l’autonomie du supervisé
  • D’ouverture aux apports de chacun et donc d’écoute dans un contexte de permission et de protection

PRÊTS À VOUS LANCER ?

Contactez-nous

Livre du désir au plaisir d'entreprendre ou la stratégie du rameur

« Je rame, donc je suis. »

Cette profession de foi pourrait s’appliquer à de nombreux patrons de PME. La variété des tâches maintiennent l’entrepeneur dans un état de solitude intérieure et d’activité tel que L’activité prend un sens par elle-même.

Bien plus, lorsque qu’il rame sur une « mer-marché » de plus en plus imprévisible, il est bien près de perdre le contact avec la boussole et le but qu’il s’était fixé... Et le plaisir dans tout ça ?

RE-CO_resources-consulting